Syndicat des Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de l’Ariège
UDFO09 - 9 rue de la Préfecture - Foix | 06.22.21.60.69 | snudi.fo09@gmail.com


150 à Foix pour dire non aux fermetures de classes et d’écoles en Ariège !
Publié; le 8 février 2018 | Le SNUDI FO 09

150 à Foix devant l’inspection académique le 7 février

NON aux fermeture de classes et d’écoles, ouvertures partout ou c’est nécessaire, création des postes de remplaçants, ouvertures des classes et postes de l’enseignement spécialisées et adapté

Vous lirez ci-après l’intervention du Snudi FO 09

Chers collègues,


La carte scolaire prévoit la suppression de 7 postes d'enseignants du 1er degré en Ariège. Nous nous y opposons tous fortement. En effet


Comment accepter la fermeture de 7 postes d'enseignants quand le manque criant d'enseignants se fait déjà cruellement ressentir ?

Notamment :


Par le manque de remplaçants par exemple, et ces faits sont régulièrement portés à notre connaissance. Hier encore une enseignante s'est retrouvée isolée dans son école rurale avec 43 élèves à gérer car sa collègue était absente et non remplacée. Ou quand un remplaçant en poste doit régulièrement quitter sa classe pour aller remplacer ailleurs.

Par le manque de postes dans les établissements spécialisés adaptés et qui met donc les enseignants en milieu ordinaire face à ce public spécifique dans leur classe, sans formation avec toutes les conséquences que l'on connaît ;


Par la réduction comme peau de chagrin du RASED !

Par l'augmentation du nombre de contractuels qui sont assez bons pour être en classe mais pas assez pour être titularisés, ce qui montre la précarisation du métier d'enseignant.


Comment accepter la fermeture des 7 postes quand on sait qu'il nous faut des moyens supplémentaires et non pas des suppressions de moyens pour permettre le dédoublement des CP dans les écoles des REP sans que cela ne se fasse aux dépends des autres écoles?


Comment accepter la fermeture des 7 postes quand l'école rurale est souvent le dernier service public qui fait encore vivre nos villages et qui permet de lutter contre la désertification des zones de campagne et de montagne de notre territoire ?


Comment accepter l'allongement des temps de transport scolaire de nos élèves.


Nous n'acceptons pas les choix de cette politique d'austérité, l'enseignement n'est pas un cout mais un investissement ! ! !


C'est pourquoi nous revendiquons la créations de postes à hauteur des besoin dans l'enseignement ordinaire et spécifique !

Applaudissements

lettre à l'inspecteur d'académie (et au préfet) qui ont annoncés mercredi en fin de matinée qu'ils ne recevraient que les organisations représentées en CDEN (donc pas FO)


Monsieur l'Inspecteur Académique


Nous venons d'apprendre que vous ne voulez pas donner de suite à l'audience demandée à 15H30 aujourd'hui même et que vous souhaitez rencontrer seulement les organisations représentatives en CT et CDEN.


Le rassemblement d'aujourd'hui n'est pas dans le même cadre. Nous estimons que les organisations qui appellent à manifester ont le droit d'être reçues en délégation, ce sont toutes des représentants du personnel,d'autant plus que le SNUDI FO est représentatif nationalement en CAPN et sa fédération académiquement au CTA.


Nous vous confirmons notre volonté d'être reçus ce jour en audience.


La Secrétaire départementale

Adeline Girerd Bonini




Photos extraites de la dépêche et gazette ariégeoise

cale




SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo